Lullaby


Run in the night Dance on the roofs & Grab the stars


jeudi 8 décembre 2016

Au coeur de l'hiver




Finalement, ça fait 4 mois que tu n'as plus dessiné. Laisser faire le temps.
Laisser grandir la flamme minuscule à l'intérieur, qui risque de s'éteindre au moindre coup de vent. Comment retrouver le plaisir après avoir tant dessiné pour l'école, pour que ça plaise aux normes esthétiques, pour que tu puisses réussir tes études, pour que les autres soient contents et qu'alors seulement, tu te permettes d'être contente de ton dessin.
Ne plus savoir, finalement, qu'est ce qui te plait, à toi ? Qu'est ce qui te rend heureuse dans le dessin ? Tout ce qui compte, c'est de savoir si ton dessin vaut quelque chose. Comment savoir, maintenant qu'ils n'y a plus de professeurs pour te dire bien ou pas bien ?
Et finalement, pourquoi tu dessinais, avant de dessiner pour être aimée ?
Pourquoi tu dessinais ? Je ne sais plus.
Je me suis dis, que dessiner, ça n'aidait personne, ça n'aidait pas le monde, et que ça ne servait à rien. C'est sur que dessiner seulement pour le résultat, ça sert pas à grand chose.
En fait, pourquoi ça devrait servir à quelque chose, déjà ?
Cette fois, J'ai trouvé le chemin pour dessiner au coeur de mon être. J'ai retrouvé un calme et une quiètude tellement reposante. Ca m'a apaisé l'âme.
Ce qui m'a redonné envie de dessiner, après tellement longtemps et de traverser tous ces conditionnements, ce sont les magnifiques photos de Yannick, ici : http://regardailleurs.morkitu.org/cabine/cabine-nepal/brahman/index.html



A la recherche de la sagesse qui en a vu défilé, des vies, des peurs, des joies, des colères, des tristesses, des morts. Vivre le temps d'une autre façon, moins pressé, arrêter de courir, écouter.
Faire de l'espace entre le bruit de notre peur du temps qui coule.
Ecouter ce que l'instant nous transmet. 
Surprise.
Il y a des choses immobiles, sans mots et sans pensées, simplement remplies de vérité.




Avec de la musique, biensur. Didg & guitare mmmmh





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire