Lullaby


Run in the night Dance on the roofs & Grab the stars


lundi 30 mai 2016

Témoignage Personnel



Je commence par poster ce témoignage ici, parce que c'est plus facile.
Même si mon blog est peuplé de cette histoire, racontée par bribes et de manière bcp plus intime parfois.
Voici le résumé de l'histoire.

Celui qui explique pourquoi j'ai choisi d'être thérapeute.


Cela a commencé par des troubles digestifs de + en + aigus.
Jusqu'à des crampes au ventre violentes à la moindre chose avalée.
Peu à peu s'est installé une immense fatigue. Mes pensées étaient floues, je n'arrivais pas à focaliser mon esprit, et parfois, je n'avais même pas assez de force physique pour me lever de mon lit.
J'ai cherché partout, un nom à ma maladie, une solution, une aide, une explication, une guérison.
La médecine conventionnelle a fini par me donner officiellement un nom, "fatigue chronique", sans avoir la solution pour en guérir.

Ca a duré 2 ans.


J'ai d'abord dû arrêter une de mes passions, la musique. J'ai commencé à manquer l'école, à ne plus savoir finir mes travaux de dessins. J'ai dû arrêter ma relation amoureuse. J'ai fini par devoir interrompre complétement mes études.

Je suis passée d'étudiante en bande-dessinée, jeune fille insouciante, amoureuse, heureuse, à …
personne malade, incapable de quoi que ce soit.


J'ai trouvé du réconfort dans la lecture, et dans la vue du le ciel. Le ciel était ma seule certitude, il était toujours là, et toujours changeant, toujours magnifique, de ma fenêtre. Bleu, gris, blanc, teinté d’étoiles, d’une lune, d’un soleil, de nuages, d’eau ou de neiges…

J’ai continué de chercher partout, dans la médecine classique, la nutrition, la médecine alternative....
Je suivais déjà un régime sans gluten et sans lait depuis 5 ans, j'ai arrêté totalement le sucre, éliminé encore d'autres choses de mon régime, pris tous les compléments alimentaires possible. 
Je suis tombée en hypothyroïdie, j'ai pris des hormones.
J'ai essayé l'acupuncture, la nathuropathie, été voir une psy, tjs la médecine classique avec toutes les analyses possibles.
Rien n'y faisait.


Après deux ans, je suis finalement arrivée chez quelqu'un qui travaillait avec l'énergie.
Elle se définissait comme medecin de l'âme.
Je n'y connaissais rien là dedans, j'étais simplement prête à tout tenter.
Elle m'a ouvert le regard sur un autre monde. Un monde au delà du visible, qui donnait du sens à ce que j'étais en train de vivre. Elle partait du principe que tous nos traumas passés se figent dans notre inconscient, mais aussi énergétiquement dans notre corps physique, ce qui empêche l'énergie de circuler correctement et crée des troubles de santé.
Plus qu'une simple guérison, cela m'a permis de me reconnecter à mon âme. 
Ressentir cette partie magique à l'intérieur de moi. Celle qui vibre. 
Ma vie a pris sens, et j'ai découvert un million de possibilités jusqu’alors impossibles.
Après cette séance, je savais que j'allais guérir et pouvoir reprendre ma vie. Petit à petit, biensur, avec son aide.



J'ai découvert mon corps, mon coeur, mon âme, mes émotions, mes souffrances et mes joies, mes mémoires, mes croyances, et l'impact que tout cela a sur mon corps et ma santé. 
J'ai appris à apprivoiser mon hyper sensibilité.
Un travail de conscience de chaque instant.


J'ai pu reprendre mes études, revivre l'amour, rejouer de la musique.
Chaque chose me paraissait tellement magnifique, magique, miraculeuse. 
Après autant de temps passé couchée sur un lit, le simple fait de pouvoir marcher dans la rue me paraissait extraordinaire et m'emplissait de joie.
J'ai gouté la vie comme jamais auparavant, à 100%, avec un plaisir intense.


J'avais aussi la certitude que ce que cette femme avait fait pour moi, j'allais pouvoir le faire pour d'autres. Je voulais le faire pour d'autres.
Depuis c'est la direction qu'a pris mon chemin.

J'ai retrouvé une vie normale, et ça n'est plus la même qu'avant.
Elle est consciente. Elle est passionnante, intense, difficile aussi, joyeuse et parfois triste.

Ce n'est pas non plus un miracle, même si je l'ai vécu personnellement comme cela.
C'est aussi le fruit d'un long travail, qui continue, cette fois-ci plus pour ma santé, simplement pour être encore plus vivante, heureuse, aimante.

Cette expérience de vie est à la source de mon travail de thérapeute.
J'ai envie de pouvoir offrir ce soutien et cette conscience aux autres sur le chemin.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire